Deux plumes gabonaises en lice pour le concours Plumes Francophones…

J’ai pris le temps de lire et découvrir ces deux plumes.

Il s’agit de Eléonor Elo’o et Brice Lévy Koumba.

Ils nous offrent tous les deux des romans au style different. A chacun son univers, dira t-on.

Avec NGIL, Eléonor Elo’o nous plonge dans un univers Mystico-magique. C’est particuliers. On y découvrir des us, coutumes, rites du peuple fang.

Avec LE VENT DES COEURS, l’on se retrouve dans un roman sentimental. Un univers plus doux qui nous permet de voyager dans un cœur amoureux qui espère la réciproque de la part de l’être aimé.

La narration dans les deux romans se tient. Si l’on lit avec beaucoup de fluidité le roman de Brice Lévy Koumba, la lecture est plus lente avec le roman d’Eléonor Elo’o qui met des frissons dès la première page.

Je suis peu habituée à tout ce qui est mystique. Mon monde est bassement réaliste. De fait, lire l’histoire d’êtres humains se transformant en python pour aller s’accoupler à des jeune s femmes, ou encore prendre la forme de panthères pour des besoin bassement diaboliques, m’a profondément troublée.

Des romans à lire, qui ne vous laisseront pas indifférents.koumba levy ngil elo

oeuvres à retrouver sur amazon.

Laisser un commentaire

laptitedevoreusedelivres |
Le point du jour n'aura pas... |
Atelier Ecrire Ensemble c&#... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Spiralée
| La Voûte Etoilée
| Attala Blog